Opposition Carte Bleue : Comment Contacter la Banque Postale ?

numero-opposition-banque-postale

Le téléphone est le moyen le plus rapide pour faire opposition à votre carte bleue Banque Postale. Pour ce faire, vous pouvez soit contacter un serveur vocal (numéro unique quelle que soit votre banque), soit directement le numéro d’opposition de votre banque. L’opposition rend la carte ainsi que ses données inutilisables et la responsabilité du titulaire de la carte peut être engagée.

Opposition CB Banque Postale : les conséquences ?

> Pour le titulaire de la carte Banque Postale :

L’opposition d’une carte bancaire Banque Postale peut entraîner des coûts supplémentaires pour le titulaire, selon les conditions prévues au contrat : frais d’opposition, franchise de 150 € pour les sommes prélevées avant l’opposition, achat d’une nouvelle carte bancaire. L’opposition est irréversible et annule la date de validité de la carte bancaire; si le titulaire retrouve sa CB Banque Postale après pensé l’avoir perdue ou volée, il ne peut en faire usage, ni demander l’annulation de l’opposition. La carte bancaire sera retenue si elle est introduite dans un distributeur automatique.

> Pour la Banque Postale : 

Dès la prise en compte de l’opposition, la Banque Postale est tenue de créditer l’ensemble des sommes prélevées indûment après cette date. Cependant, elle peut facturer : des frais d’opposition (entre 7 et 20 €), une franchise de 150 € pour les sommes prélevées indûment avant la mise en opposition, ainsi que l’achat d’une nouvelle carte bleue. Eventuellement, un litige peut avoir lieu avec la banque lors d’une opposition.

Quels sont les motifs d’opposition à un paiement ?

> Détournement d’autorisation :

La Banque Postale tout comme la Banque Populaire ou la BNP a l’obligation de rembourser une opération de paiement par carte bancaire, si les 3 conditions suivantes sont réunies: l’utilisateur de la carte a donné son accord pour un paiement sans en connaître le montant exact, le montant de l’opération concernée est démesuré par rapport aux habitudes de l’utilisateur de la carte ou l’utilisateur de la carte apporte des éléments tendant à démontrer qu’il est victime d’un vol, d’un abus de confiance voire d’une escroquerie de la part du bénéficiaire du paiement.

> Défaillance du commerçant :

Si le commerçant ou l’entreprise destinataire du paiement n’a pas rempli ses obligations envers l’utilisateur de la carte bancaire (défaut de livraison, par exemple), la Banque Postale n’est pas tenue de rembourser. Les remboursements s’obtiennent dans le cadre d’un accord amiable, d’un procès civil ou pénal (en cas d’escroquerie) impliquant seulement l’utilisateur de la carte et le bénéficiaire du paiement. La banque n’est pas impliquée dans le litige. Toutefois, si le commerçant ou l’entreprise destinataire du paiement fait l’objet d’une procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire, le paiement est quand même annulé si l’utilisateur de la carte en fait la demande.

> Utilisation frauduleuse :

Si l’ordre de paiement n’a pas été donné par le titulaire de la carte mais par une autre personne et sans autorisation, il peut être bloqué.

Comment faire opposition sur sa carte bleue Banque Postale ?

L’opposition à un paiement par carte bancaire doit être formulée par courrier librement rédigé adressé à l’agence bancaire concernée. Pour quels effets ?

> Remboursement :

Un paiement pour lequel le titulaire de la carte bancaire a fait opposition est remboursé : totalement, ou partiellement, après déduction par la banque d’une partie des sommes (dans la limite de 150 € ). À savoir : cette obligation de remboursement pèse sur la Banque Postale, que l’utilisateur de la carte bancaire ait ou non contracté des garanties d’assurance spécifiques.

> Dans quels délais ?

Le titulaire de la carte bancaire doit agir au plus vite. Il a obligation de faire preuve de vigilance et de responsabilité. La banque est fondée à lui reprocher sa négligence s’il tarde à faire opposition, pour ne pas effectuer tous les remboursements attendus. Aucune opération ne peut être remboursée si elle date de plus de 13 mois. À noter : en cas d’utilisation frauduleuse, étant donné les risques manifestes de répétition ultérieure, l’opposition au paiement doit donc être accompagnée du blocage complet de la carte bancaire.

> À quel coût ?

La procédure d’opposition peut être payante. Son coût varie suivant les banques et suivant les garanties d’assurance éventuellement prises.